Hopital : ce qui n’est généralement pas remboursé par les mutuelles

Si vous êtes hospitalisé dans une clinique privée conventionnée ou un hôpital public, vous serez remboursé à 80 % par l’Assurance Maladie. Les 20 % restants, les excédents d’honoraires et certains suppléments peuvent être pris en charge par votre mutuelle. Reste alors à votre charge le forfait hospitalier, sauf si vous avez rempli les clauses d’exonération. Si vous avez opté pour une clinique privée non conventionnée, les frais qui vous sont dus seront plus importants. Dans certains cas, vos frais d’hospitalisation peuvent être remboursés en totalité.

Les frais qui sont à votre charge

Avant de penser au remboursement d’hospitalisation par la mutuelle, connaissez les frais qui sont à votre charge pour mieux vous y préparer. Vous aurez à régler, à votre sortie d’hôpital, le forfait journalier et la somme du ticket modérateur. Cette dernière est la partie des dépenses de santé vous qui vous sont dues après le remboursement de l’Assurance Maladie. Le montant représente les 20 % de vos frais d’hospitalisation. Vous aurez aussi à vous acquitter des suppléments que vous aurez pris pour votre propre confort comme une chambre personnelle, la télévision ou encore le téléphone. Les excédents d’honoraires médicaux, s’il y a lieu, seront autant à votre charge. Vous devez toutefois être informé sur ces excédents et donner votre accord.

Ce qu’il faut savoir dans le cadre des prises en charge

Si vous avez souscrit une assurance santé complémentaire, vous bénéficiez d’un remboursement d’hospitalisation par la mutuelle. Les frais devant être à votre charge peuvent ainsi être remboursés en totalité ou en partie. Renseignez-vous auprès de votre compagnie d’assurance en vue de savoir si cela a été prévu dans votre contrat. Si vous n’avez pas d’assurance santé complémentaire et que vos ressources ne sont pas suffisantes pour le paiement des frais d’hospitalisation, deux solutions s’offrent à vous. La première solution, c’est la demande de Couverture maladie universelle (CMU) complémentaire que vous aurez à déposer auprès de votre caisse d’Assurance Maladie. La seconde solution, c’est la requête de prise en charge au titre de l’action sociale et sanitaire de votre caisse d’Assurance Maladie.

Que rembourse l’Assurance Maladie ?

Dans une clinique privée conventionnée ou un hôpital public, les frais relatifs à l’hospitalisation sont à 80 % pris en charge par l’Assurance Maladie, hormis les cas particuliers. Vous bénéficiez de remboursement d’hospitalisation par la mutuelle après expédition à votre caisse d’Assurance Maladie du bon de sortie remis par l’hôpital ou la clinique lorsque vous la quittez. Est aussi pris en charge par votre Assurance Maladie une partie des soins réalisés avant ou après une hospitalisation. Par exemple, vous bénéficiez d’un remboursement de 70 % dans le cas d’une consultation chez un anesthésiste (avant une opération) et de 60 % si vous avez besoin après une intervention chirurgicale de quelques séances de rééducation.

Qu’est-ce qu’une assurance multirisque professionnelle ?
Existe-t-il des mutuelles spécialisées pour les perosnnes handicapées ?