Quels éléments déclarer à l’assureur habitation en cas d’incendie ?

L’assurance habitation couvre diverses situation en cas de sinistres comme le vol, le dégât des eaux, l’explosion et l’incendie. Ce dernier sinistre est un peu particulier car il est nécessaire de connaître l’origine de l’incendie avant d’obtenir une indemnisation. Quels sont alors les éléments à déclarer en cas de sinistre incendie ?

La déclaration du sinistre incendie à l’assureur ?

Une incendie a eu lieu dans votre habitation. Pour être sûr de recevoir une indemnisation rapide et juste, il convient de respecter certains points et délais selon le terme du contrat d’assurance habitation. Pour cela, il faut prévenir l’assureur dans une période de 5 jours ouvrés après avoir constaté ledit sinistre. A titre informatif, 5 jours ouvrés veut dire hors des jours fériés, du samedi et du dimanche. Il est important de respecter ce délai de 5 jours pour éviter le risque de perdre l’indemnisation. C’est à partir de ce délai que les autres démarches s’enchaînent. Ainsi, l’assurance habitation en cas d’incendie est très importante afin d’avoir certaines garanties de réparation de dégâts causés par cette incendie.

La déclaration de la date du sinistre

Pour l’assurance habitation en cas d’incendie, il faut également préciser la date de survenance de l’incendie afin de pouvoir obtenir une réparation ou une indemnisation plus rapidement. Il est important de fournir une estimation précise à l’assureur pour avoir une indemnisation. Une déclaration tardive et non précise pourra causer le refus du dédommagement. En ligne, il existe un modèle de lettre pour déclarer un sinistre incendie auprès de votre assureur. Il suffit de mettre votre information personnelle et la précision des circonstances du sinistre. Dans ce dernier point, il faut déclarer le sinistre incendie de manière plus détaillée et plus précise avec les factures des biens détériorés ainsi que les photos des dégâts causés par ledit incendie.

Préparation de la venue de l’expert

Pour l’assurance habitation en cas d’incendie, il est indispensable de préparer la venue de l’expert qui est envoyé par votre assureur. Il faut conserver les différents éléments endommagés lors du sinistre incendie comme les biens meubles, les restes calcinés, les éléments décoratifs, etc. Ces derniers vont permettre d’établir l’origine du sinistre et le montant des dégâts à indemniser. En cas d’incendie qui a détruit complétement l’habitation, il faut surtout éviter de « nettoyer » le reste de l’habitation avant le passage dudit expert. Il ne faut pas oublier également de rassembler le maximum de preuves concernant les objets qui vous appartiennent et qui ont été détruits par le sinistre.

Qu’est ce que la franchise d’une assurance habitation ?
Télétravail : impact sur l’assurance habitation ?