Colocation : qui doit prendre une assurance habitation ?

Une colocation présente différents avantages, tels que : loyer partagé, charge partagée, vie en communauté, etc. Mais dans une colocation, un sinistre peut arriver à toute circonstance. D’où l’importance de souscrire une assurance habitation. Elle est à la fois indispensable et obligatoire.

Quelles sont les conditions pour s’assurer en qualité de colocataire ?

Il est obligatoire de souscrire une assurance colocation pour obtenir des indemnisations en cas de dégâts des eaux, de vol ou même d’incendie. Mais, il faut remplir certaines conditions avant d’établir cette souscription. En effet, il faut être cosignataire du bail du logement qui fait l’objet d’une location. Il est possible également que chaque colocataire a fait la signature du bail qui est à titre personnel. Autrement dit, pour bénéficier de l’assurance habitation en colocation, il convient d’être signataire du bail ou cosignataire. A défaut de signature, le colocataire n’est pas considéré comme un locataire de la maison et ne peut pas être indemnisé en cas de la survenue d’un éventuel sinistre. En outre, avant de souscrire une assurance colocation, il faut vérifier le bail de colocation. Ce bail est très important à considérer avant de se mettre en colocation.

L’importance de souscrire une assurance habitation en colocation

Au moment de la signature du bail, le propriétaire du logement va demander une attestation dite d’assurance habitation, sur maif.fr par exemple. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de s’assurer. Pour souscrire une assurance d’un logement en colocation, il existe différentes manières de le faire. Soit le colocataire va faire une souscription à titre individuel pour une assurance multirisque habitation. Soit il va établir un seul contrat d’assurance habitation pour ledit logement global. Dans cette optique, la souscription dudit contrat d’assurance ne peut être établit que par l’un des colocataires du logement en question. Si l’un des colocataires quitte le logis, il suffit juste de rédiger et signer un certain avenant au contrat de location.

Les diverses garanties de l’assurance colocation

Le minimum essentiel que le propriétaire va demander à son colocataire est la garantie des risques locatifs, tels que garantie incendie, garantie dégâts des eaux ou garantie vol. Il est recommandé que chaque colocataire souscrit une assurance multirisque habitation. Il est à noter que cette garantie couvre les dommages corporels et matériels, ou certains préjudices que le colocataire peut causer à une tierce personne. Pour protéger les biens en cas de sinistre, il convient également de faire une souscription de garantie aux dommages aux biens. Ainsi, l’assurance habitation de la colocation est très importante pour bénéficier de certaines garanties durant votre période de colocation.

Comment choisir son assurance emprunteur à Nantes ?
Assurance habitation : tout savoir sur l’assurance responsabilité civile